Lombalgie et écoulement vaginal

Les douleurs lombaires et les pertes vaginales peuvent toutes deux apparaître pour des raisons très diverses. Ces symptômes sont courants en soi. Lorsqu'ils surviennent ensemble, ils peuvent indiquer une affection sous-jacente.

Dans cet article, nous vous présentons sept causes possibles de douleurs lombaires et de pertes vaginales. Nous explorons également les facteurs de risque et les options de traitement pour chaque problème.



Causes
Les affections à l'origine des douleurs lombaires et des pertes vaginales sont les suivantes

1. Infection des voies urinaires (IVU)

Une infection urinaire peut provoquer des douleurs lombaires et des pertes vaginales plus importantes.
Lorsqu'une infection urinaire se situe dans la vessie, on parle de cystite. Lorsqu'une infection urinaire touche l'urètre, on parle d'urétrite. Lorsqu'elle est localisée dans les reins, on parle simplement d'une infection rénale.

Les bactéries sont le plus souvent responsables des infections urinaires, mais les champignons et les virus peuvent également en être à l'origine.

Les infections urinaires peuvent survenir chez des personnes de tout âge, y compris chez les enfants.

Les symptômes d'une infection urinaire sont les suivants

  • une augmentation des pertes vaginales
  • une sensation de brûlure lors de la miction
  • des envies fréquentes d'uriner
  • des douleurs pelviennes
  • des douleurs dans le bas du dos
  • faiblesse et fatigue

2. Grossesse

Des douleurs dans le bas du dos et des pertes vaginales anormales peuvent indiquer une grossesse. Les pertes vaginales peuvent augmenter en volume et changer pendant cette période.

GROSSESSE

L'augmentation des pertes aide à protéger l'utérus des infections. Des pertes encore plus importantes peuvent apparaître au cours des dernières semaines de la grossesse.

Les douleurs dans le bas du dos sont également fréquentes pendant la grossesse, surtout lorsque le bébé devient plus lourd ou bouge. Ces actions peuvent toucher les nerfs qui affectent le dos.

3. La grossesse extra-utérine

Une grossesse extra-utérine se produit lorsqu'un ovule fécondé se fixe à l'extérieur de l'utérus, généralement dans une trompe de Fallope.

Lorsque cela se produit, un médecin doit retirer l'œuf fécondé avant qu'il ne devienne trop gros et ne cause des dommages internes.

Une grossesse extra-utérine peut provoquer

  • de fortes crampes abdominales
  • une douleur dans le rectum
  • une douleur intense d'un côté qui irradie vers le dos
  • des nausées

FEMME ENCEINTE

4. Arthrite réactive

Cette affection provoque une inflammation des articulations. Les infections, y compris celles transmises sexuellement, peuvent déclencher les symptômes.

L'arthrite réactive peut provoquer des écoulements anormaux et des douleurs dans le bas du dos, mais cette affection n'est pas liée à des risques graves pour la santé.

5. Gonorrhée

La gonorrhée est une infection sexuellement transmissible (IST). Les symptômes ne se manifestent pas immédiatement après la transmission, et ils peuvent mettre plusieurs semaines à apparaître.

En raison du délai d'apparition des symptômes, la gonorrhée n'est souvent pas traitée. Cela peut entraîner de graves complications pour la santé, notamment l'infertilité.

Lire aussi : Mal de dos et diarrhée : Causes et traitement 

La plupart des femmes atteintes de gonorrhée ne présentent aucun symptôme. Lorsqu'ils sont présents, les symptômes peuvent inclure des pertes et des douleurs pelviennes, qui peuvent irradier vers le bas du dos.

6. La maladie inflammatoire pelvienne (MIP)

Cette maladie résulte d'une infection des voies génitales supérieures. Elle peut apparaître dans l'utérus, les trompes de Fallope ou les ovaires.

Cette maladie se développe le plus souvent chez les femmes de moins de 25 ans, mais elle peut survenir à tout âge.

La salpingite peut provoquer :

  • des pertes vaginales d'apparence jaune ou verte
  • des douleurs autour du bassin
  • des douleurs pendant la miction
  • des nausées
  • de la fièvre

MALADIE PELVIENNE

7. Le cancer du col de l'utérus

Dans de rares cas, le cancer du col de l'utérus peut provoquer des douleurs dans le bas du dos et des pertes inhabituelles. Les écoulements peuvent être roses ou avoir une odeur désagréable. Les douleurs pelviennes sont un autre symptôme de ce type de cancer.

Le cancer du col de l'utérus ne présente souvent aucun symptôme dans les premiers stades. C'est pourquoi il est important d'effectuer régulièrement des tests de dépistage du cancer du col de l'utérus, également appelés frottis.

Diagnostic

Un échantillon d'urine aidera le médecin à détecter les infections.
Le médecin commence par poser des questions sur les symptômes et les antécédents médicaux et sexuels de la personne.

Il demandera souvent un échantillon d'urine pour détecter des infections telles que les infections urinaires. Il peut également utiliser un écouvillon pour prélever un échantillon à l'intérieur du vagin. Un laboratoire analysera l'échantillon pour détecter les signes d'IST, notamment la gonorrhée.

Les écouvillons et les analyses d'urine peuvent également aider à diagnostiquer des affections similaires, comme l'immunodéficience primaire.

La grossesse et la grossesse extra-utérine peuvent être confirmées par des analyses de sang ou d'urine. Si un médecin soupçonne une grossesse extra-utérine, il procédera à un examen physique et à une échographie.

Traitement

DOULEUR

Les méthodes de traitement dépendent de la cause sous-jacente. Un médecin peut prescrire des antibiotiques pour traiter les infections urinaires et certaines IST.

Il peut prescrire des médicaments antifongiques, sous forme de pilules ou de crèmes, pour traiter la vaginite causée par les infections à levures.

Si une personne a des douleurs dans le bas du dos et des pertes inhabituelles pendant la grossesse, aucun traitement n'est nécessaire.

Cependant, si les pertes ont une odeur désagréable, sont irritantes ou douloureuses, cela peut indiquer une infection.

Les grossesses extra-utérines doivent être traitées immédiatement. Les médecins utilisent généralement un médicament appelé méthotrexate, et ils peuvent pratiquer une intervention chirurgicale pour retirer l'ovule fécondé.

Facteurs de risque

L'activité sexuelle non protégée est le facteur de risque le plus important pour les affections pouvant provoquer des douleurs lombaires et des pertes vaginales anormales.

Les autres facteurs de risque sont les suivants

  • une mauvaise hygiène
  • ne pas boire suffisamment d'eau
  • s'essuyer de l'arrière vers l'avant après avoir utilisé les toilettes
  • la prise de pilules contraceptives
  • avoir un système immunitaire affaibli.
  • Cependant, il n'est pas toujours possible de prévenir les conditions énumérées ci-dessus.

Perspectives

Pour la plupart des gens, les douleurs lombaires et les pertes vaginales ne sont pas liées à des risques graves pour la santé. De nombreuses causes courantes peuvent être facilement traitées avec des médicaments antibiotiques ou antifongiques.

Les symptômes disparaissent généralement en quelques semaines, mais consultez un médecin s'ils sont graves ou persistants.

Il est également essentiel d'effectuer régulièrement des frottis pour vérifier la présence du VPH et du cancer du col de l'utérus.

Comment corriger une mauvaise posture ?

Découvrez nos offres ,Ceinture lombaire, correcteur posture dos. Soulager la douleur au dos Aidez à traiter différents problèmes de dos Correction de la posture ...